Charpenterie Ancestrale

Initiation à la charpenterie ancestrale

ÉTÉ 2024 :

Du 20 avril au 20 septembre, nous vous invitons à prêter main-forte pour bâtir notre habitation inspirée des techniques ancestrales.

 

– 4 et 5 mai, stage d’équarrissage à la hache

Ce sera sous forme de tâches participatives et collectives en continu tout au long de l’été sur les différents aspects de la construction écologique et ancestrale.

Les occasions d’apprendre seront nombreuses, vous pouvez participer n’importe quand entre les dates proposées.

Pour ce faire, contactez-nous avec une brève description de vos intérêts et intentions : [email protected]

Aucun frais d’inscription, le savoir-faire est transmis en échange de nous aider.

***Détails pour 2024***

Après plusieurs années à offrir des formations en charpenterie ancestrale, voici enfin le projet attendu !

C’est avec grand bonheur que nous allons enfin entamer le taillage de la charpente complexe de notre maison après plusieurs années à repousser ce chantier ! La construction d’une véritable maison selon les règles de l’art défini par nos aïeux !

~LA CHARPENTE ~

La charpente en bois massif de la voûte pentagonale est entièrement à équarrir à la hache à partir d’arbres complets. Les murs sont prévus en pièces sur pièces à coulisses selon la technique scandinave au compas (équarris seulement sur la face intérieure.)

Lors de ce chantier, nous allons apprendre et pratiquer;

À tracer sur du bois rond pour établir des références fiables pour ensuite tailler des assemblages complexes à angles. (Lignage et contre-jaugeage)

À équarrir à la hache et faire des surfaces planes sur du bois rond

À travailler avec une précision au millième et une finesse manuelle avec des outils tels que ;

Le compas de charpentier

La ligne à plomb

La grignoteuse (mortaiseuse à manivelle)

Les doloires

Les ciseaux

La bisaiguë

Et autres outils ancestraux

À tailler des assemblages complexes et des angles composés dans les poutres à partir d’un plan.

 

~LA FONDATION ~

AUCUN BÉTON ! Fondation ancestrale en moellons (roches) sur gravier compacté isolé. On ose refaire cette technique laborieuse qui a fait ses preuves pour des raisons économiques, écologiques et de simplicité. Le plancher chauffant sera une dalle de terre pisé avec une finition lustrée aux huiles naturelles et pigmentées.

Nous allons voir les techniques suivantes ;

La terre pisé, la plus vielle méthode de construction au monde Les béton argile (cob)

Les finitions pigmentées et le Tadelakt (avec Claudine Cousineau de Pigmenterre)

La mise en place de la fondation au niveau et beaucoup d’autres choses !

Le chantier est ouvert tout l’été, une occasion en OR d’apprendre à construire autrement, avec un artisan patient et dévoué par sa méthodologie pointue.

Pour réserver et toute autre question, contactez :

[email protected]

Au plaisir d’œuvrer avec vous !

Arnaud et Mélissa